Depollunet

ou la dépollution de l'air

5.1. LE CIRCUIT RELAIS

Dans un réseau d'aspiration, certaines industries, comme l'industrie du bois, sont sources d'une grande production, en continu, de déchets. Nous avons vu au chapitre 3 que des unités de productions peuvent générer des concentrations de plus de 300 g/m3 d'air, dans ce cas nous entrons dans le domaine du transport pneumatique. en effet, au delà de 330 g/m3, il faudra éviter d'utiliser un ventilateur mais plustôt un srpresseur; c'est un autre sujet que nous développerons plus loin.

Dans la majorité des cas, dans un circuit d'aspiration on prendra pour donnée de calcul une concentration de 30 g/m3.

Cette donnée tient compte d'un débit matière instantané et non moyen. En effet, la production des déchets des machines n'est pas constante. Le travail de l'outil est discontinue, on estime son temps de fonctionnement à 50%.

Aussi lorsqu'il s'agira de faire le calcul du circuit de reprise des déchets en provenance d'un filtre pour aller vers un stockage, on aura deux possibilités :

anibullr soit on estimera par l'expérience la concentration déchets qui variera de 5 à 30 g/m3 dans la très grande majorité des installations.

anibullr soit on cherchera à connaître la production de déchets journaliers, hebdomadaires ou mensuels qu'il faudra affecter d'un coefficient (en général 2) en fonction de l'utilisation de l'outil et non de la machine, et on tiendra compte du foisonnement de la matière.

Exemple :

Soit une Ebénisterie nécessitant plusieurs réseaux d'aspiration d'un global de 85000 m3/h. Lors du démarchage commercial nous apprenons que les silos existants d'une contenance totale de 800 m3 sont pleins tous les mois.

anibullr Première solution «Quantité de déchets estimés rapidement en instantané» :
avec une production de 30 g/m3 85000 x 30 = 2550000 g/h ou 2550 kg/h

anibullr Deuxième solution «Quantité de déchets estimés en fonction des données moyennes» :
densité des copeaux : 300 kg/m3
quantité de déchets par mois : 800 x 300 = 240000 Kg
quantité de déchets par heure (25j/mois 8h/jour ) : 240000 / (25 x 8) = 1200 kg
production de déchets estimée : 1200 x 2 = 2400 kg

5.1.1. Le débit d'air

Exemple :

Si nous reprenons les données de l'exemple précédent avec une quantité instantanée de production de déchets de 2550 kg/h on pourra en déduire le débit d'air et le diamètre du collecteur de transport pneumatique :

image008 ou à 25 m/s une gaine de diamètre 375 mm

5.1.2.    Tuyauterie

Etant donnée la masse de matière en forte concentration il sera souhaitable de prévoir des tuyauteries en tôle épaisse avec des coudes à grand rayon. Ces gaines devront être démontables facilement et comporter des trappes de visite permettant un contrôle régulier.

5.1.3.    Ventilateur

Il en sera de même pour le ventilateur si pour des raisons pratiques celui-ci est placé en amont du dépoussiéreur. Du type transporteur à pales radiales ouvertes, il est conseillé de le renforcer.

Il est important de noter que, lors de l'utilisation de filtre en pression et ne comportant pas d'écluse rotative à la sortie (type NIOPEX CATTINAIR), la pression régnant dans le filtre vient en s'ajouter à la pression développer par le ventilateur choisi.

Exemple :
Soit un circuit relais nécessitant 5000 m3/h, composé d'un réseau avec filtre terminal sur silo développant 250 daPa au total. Les déchets sont repris par un ventilateur, de transport pneumatique, placé après le filtre travaillant en pression et ne comportant pas d'écluse rotative. Si la pression de fonctionnement du filtre est estimée à 80 daPa, le ventilateur devra assurer une perte de charge totale de :

250 - 80 = 170 daPa

5.1.4.    Dépoussiéreur

Le séparateur terminal  sera choisi dans la gamme des dépoussiéreurs traditionnels vus au chapitre précédent. On prendra bien soin, si le choix se porte sur un cyclone de vérifier, la quantité de déchets rejetés à l'extérieur.

Les arrêtés du 1 mars 1993 (voir art 27 paragraphe 1.2.4.) interdisent pratiquement l'utilisation de cet appareil sur des particules standards dans l'industrie du bois (hors sciures et copeaux verts). Il faudra donc soit prévoir un filtre finisseur après le cyclone, soit directement un dépoussiéreur sur le silo, ce dépoussiéreur devant alors accepter les 250 à 330 g/m3 de déchets.

Pour un choix efficace on trouvera ci-dessous, figure 70 la quantité de rejets estimés sur un cyclone haute efficacité type HC pour des déchets de bois standards d'une usine de menuiserie ou d'ébénisterie.

image010