2.7. NORME (MESURE)

La norme NF X 44-052 fixe les conditions de mesure des débits d'air dans une conduite. Une mesure, peut être considérée comme correcte si la répartition des vitesses est sensiblement uniforme. L'écoulement doit donc se faire sans giration et la vitesse des gaz doit être suffisamment grande pour qu'il n'y ait ni tourbillon, ni zone morte, ni courant de retour.

Il est difficile de définir de manière générale cette vitesse. on notera qu'au dessous de 5 m/s, les conditions d'écoulement sont généralement mauvaises et que la mesure des vitesses devient délicate. Dans la mesure du possible, on essaiera d'obtenir dans la section de mesure une vitesse supérieure à 10 m/s.

Quant aux conditions relatives au profil des vitesses et à l'homogénéité des teneurs, elles sont considérées comme satisfaisantes si la longueur rectiligne du conduit répond aux conditions suivantes :

anibull2 la distance amont doit être au moins égale à 5 fois le diamètre hydraulique DH.

anibull2 la distance aval doit être supérieure ou égale à 5 DH lorsque le circuit débouche à l'air libre (cheminée) ou lorsque les accidents en aval risquent d'avoir une influence importante au niveau de la section de mesure.

anibull2 cette distance peut être réduite de 5 DH à 3 DH dans le cas contraire.

image008

Dans la mesure du possible, on préférera les conduits verticaux aux conduits horizontaux.

Quadrillage de la section de mesure :

Lorsque les distances de mesures ne peuvent être respectée, on divisera la section de mesure en surfaces partielles de même aire (voir Figure 16). Le nombre de points de mesure dans une section doit être d'autant plus grand que la section de mesure s'éloigne davantage des conditions énoncées ci-dessus. La précision de la mesure augmente avec le nombre de points relevés.

Les sections d'égales surfaces sont représentées sur la figure 16. Une des surfaces est circulaire, en conséquence le centre du conduit est un point de prélèvement. Pour déterminer la position de tous les points de mesure, calculer la distance li, qui sépare ces points en appliquant la formule suivante :

image010

avec : 

D diamètre du conduit ;

n nombre de points par rayon (centre non compris) ;

n' nombre de diamètre de prélèvement ;

i numéro d'ordre des points 1 i n ;

2nn'+1 nombre total de surfaces de prélèvement.

Il est nécessaire de faire des relevés sur deux diamètres au moins (n'=2). Dans ce cas la formule devient :

image012

En règle général les diamètres utilisés ne dépassent pas 2,5m. on retiendra donc les valeurs de n suivantes données par la norme :

diam < 900 mm n = 1

diam > 900 mm et < 1600 mm n = 2

diam compris entre 1600 et 2700 mm n = 3

Pour effectuer les calculs on peut utiliser le tableau ci-dessous qui indique les valeurs de Ci .

ou : image014

Pour une valeur donnée de n, on lit dans la colonne correspondante les valeurs de Cien regard des valeurs de i.

 

ni

1

2

3

4

1

11,3

5,9

4,0

3,0

2

 

21,1

13,3

9,8

3

 

 

26,0

17,8

4

 

 

 

29,0

 

figure16

Figure 16
Quadrillage de la section

 

Exemple: pour un diam de 600 mm les distances de mesures li seront avec n=1, Ci =11,3

image018

Il faudra donc réaliser 4 mesures à 67,8 mm et 1 au centre

 

 

© 2018 Depollunet ou la dépollution de l'air