Depollunet

ou la dépollution de l'air

 

1.3.3. Classification des poussières en général

anibullr Poussières inertes, gênantes, désagréables

Celles-ci n'ont pas d'effet toxique spécifique mais peuvent procurer une sensation très désagréable. C'est le cas notamment pour la majorité des fibres du bois, la cellulose, le gypse.

Le taux d'empoussièrement ou valeur VLE (Valeur Li­mite d'Exposition) est :

  • Poussières totales : 10 mg/m3
  • Poussières alvéolaires ou inhalables : 1 mg/m3 pour 1997 (fractions alvéolaires : 0,3 à 5 µm)
  • Poussières toxiques

Celles-ci ont un effet toxique spécifique sur une partie ou sur l'ensemble du corps humain, en fonction de leur composition chimique. Par ex. : influence des poussières de plomb sur le système osseux.

anibullr Poussières provoquant des allergies

Certaines poussières (d'origine animale ou végétale) peuvent être cause d'asthme, d'eczéma. Leur effet dif­fère d'un individu à l'autre. Aucune valeur VLE n'est établie pour ces dernières.
Poussières fibrogènes

Celles-ci sont le plus souvent source de maladies bien spécifiques comme la silicose (silice), l'asbestose (du mot as­beste ou amiante), la tungstose (tungstène), la sidérose (acier ou graphite) etc...

Des valeurs VLE spécifiques sont établies pour cha­cune d'elles.

anibullr Polluants gazeux

Les polluants gazeux peuvent présenter encore plus d'inconvénients pour l'environnement que les polluants particulaires, car ils sont totalement miscibles à l'air ambiant et peuvent sous l'effet des vents être transportés à longue distance aussi bien au niveau du sol que dans la haute atmosphère.

Certains gaz peuvent avoir des effets toxiques pour l'homme ou corrosifs pour le matériel.

La VLE est très spécifique à chacun d'eux et concerne aussi très souvent les rejets extérieurs admissibles.

On trouvera dans cette catégorie les odeurs, celles-ci sont aussi des nuisances souvent peu toxiques, mais très gênantes. Elles sont souvent provoquées par des matières organiques présentes dans l'air à quelques parties par milliard (concentration exprimée en ppb, sous multiple de ppm ou parties par million). On doit les traiter dans des applications telles que l'équarrissage ou le séchage de certains produits végétaux ou animaux.

Remarque :

Le plus grand danger présenté par les poussières, particulièrement les poussières faiblement toxiques et fibrogènes (ainsi que les particules de bois), réside dans le fait que généralement les dégâts se manifestent ou ne sont découverts que longtemps après l'exposition. Hormis les voies respiratoires, la poussière peut avoir une action néfaste sur l'homme (la vue, l'ouïe, l'odorat, le moral etc. ...)