Depollunet

ou la dépollution de l'air

 

IV - LES DEPOUSSIEREURS TRADITIONNELS

Un dépoussiéreur est un appareil qui permet la séparation des particules polluantes solides ou gazeuses du courant gazeux dans lequel elles sont en suspension.

Dans tous les cas, il faudra choisir l'appareil en considérant le problème des déchets, de leur stockage intermédiaire et de leur évacuation, qu'ils se présentent sous forme solide ou liquide. Ce problème qui ne sera pas traité dans ce chapitre est lié aussi à celui de la pollution des eaux lorsqu'on choisit un dépoussiéreur par voie humide.

Dans le choix du dépoussiéreur, on devra toujours examiner la possibilité de traiter l'air à sec avant une solution par voie humide et envisager la possibilité du recyclage de l'air de manière à réaliser globalement un «procédé propre et autonome». Sans recyclage d'air, il sera nécessaire de prévoir une compensation d'air  (voir chapitre 4.4.)

Les professionnels de la dépollution des gaz classent habituellement leurs appareils dans quatre grandes familles principales qui sont :

anibull2 les séparateurs mécaniques, notamment cyclones ;

anibull2 les séparateurs à couche filtrante (filtre à manches, à lit de gravier) ;

anibull2 les séparateurs par voie humide (dépoussiéreurs humides et laveurs de gaz) ;

anibull2 les séparateurs électriques (ou électrofiltre).

Il convient d'ajouter à cette énumération des appareils plus spécifiques tels que :

anibull2 les réacteurs et accessoires (très diversifiés selon les constructeurs) ;

anibull2 les séparateurs adsorbeurs (charbons actifs, ...) ;

anibull2 les séparateurs par catalyse ;

anibull2 les incinérateurs.

Nous allons examiner ci-après ce que nous pouvons appeler les dépoussiéreurs traditionnels, c'est à dire les séparateurs les plus usités. C'est pourquoi, nous aborderons ci-après les cyclones et les filtres. Nous parlerons des autres types de séparateurs dans un autre chapitre après le circuit relais, et le stockage.